vendredi 30 novembre 2012

Gelée démaquillante des frangines

Une gelée démaquillante aussi facile à réaliser qu'à utiliser. Peu d'ingrédients, peu de manipulations pour un résultat efficace et tout doux. Pour celles qui trouvent les eaux micellaires trop desséchantes, les laits trop gras et les bi-phasés ... trop "fait maison". 

En fait j'ai réalisé plusieurs essais de démaquillant car ayant décidé une fois pour toutes d'abandonner mon eau micellaire pour un démaquillant maison, j'ai beaucoup cherché avant de trouver ZE démaquillant parfait. 

Je vous livre l'ensemble de mes recherches.

La plus simple mais pas la moins efficace est l'huile démaquillante.


de l'or liquide...
Et quand Lolitarose est dans sa phase SIMPLICITE, inutile de chercher la complexité. SIMPLE c'est SIMPLE !


L'huile Lolitarose, c'est tout simplement une belle huile d'olive réalisée au moulin de Cisternino, dans la vallée d'Itria, avec MES olives de MES oliviers (mâ nân je suis pas possessive !). 
la belle verte

Ben oui, c'est tout !

Une huile démaquillante que l'on applique simplement (et oui, encore !) au doigt et qui ôte sans difficulté du fond de teint au rouge à lèvres en passant par le crayon noir et le mascara, même waterproof. 


On frotte doucement les yeux en mouvements circulaires ; on fait de même sur le front, les joues, le menton, le cou.


Et pour rincer, c'est selon ses habitudes. Pour ma part, j'utilise des cotons très doux imbibés d'hydrolat ou simplement (oui, je sais !) d'eau si elle n'est pas trop calcaire. 


Après ça, si on a la peau sèche, on applique sa crème habituelle. Sinon, on va gentiment dormir. Et le matin, on se lève avec une peau fraiche et douce.


J'utilise ce démaquillant depuis maintenant plusieurs mois et je le trouve juste parfait. Sauf peut-être l'odeur d'huile d'olive qui manque un peu de glamour. Mais on s'habitue et elle ne reste pas sur la peau après le rinçage.


Mon deuxième essai est un gel huileux 

Bien que destiné plus particulièrement aux yeux (mais pas seulement car il peut tout faire), j'ai incorporé une huile essentielle, une des rares que les yeux tolèrent : l'hélychrise italienne. Du coup le petit gel démaquillant se transforme en soin contour de l'oeil.


Sans plus de détour, je vous déroule la formule, réalisée en grammes



Huiles 35 gr

-20 squalane

-10 HV abyssinie
-5 propanédiol dycaprylate

Cires 2,5 gr

-2,5 céralan


Eaux 39 gr

-35  gel de xanthane sur HA PG & romarin (maison)

-4  glycériné de cacao et rose (Venezia)

-conservateur

-HE hélycrise italienne 5 gtes

Préparer le gel de xanthane (je sais Irène, et je me suis enfin décidée à commander de l'amigel, mais en attendant, faudra se contenter de xanthane !)à l'avance et réserver.

or en gel
Fondre les huiles avec le céralan. Verser sur le gel froid. Bien mélanger à la cuillère magique jusqu'à obtention d'une texture gelée. 

Voilà c'est fait ! je vous avais prévenues qu'il n'y avait pas plus simple (si, si c'est vrai !). 


Il s'utilise au doigt, en massage circulaire tout en douceur. Il démaquille parfaitement les mascaras, crayons et autres fards, également les fonds de teint sans irritation y compris pour les yeux sensibles.


Après avoir suffisamment massé pour dissoudre les pigments on élimine avec un coton ou une lingette imbibés d'eau tiède ou d'hydrolat, puis on finit par un peu d'hydrolat bien frais. 


Pas de sensation de gras, ni tiraillement. On peut sans problème passer sa crème de nuit juste après. Ou laisser tel quel.


Bien que très efficace, mes yeux n'ont finalement pas apprécié cette formule (y compris dans sa version sans HE. Tous les matins, je me réveillais avec les yeux légèrement gonflés et il fallait plusieurs heures pour que la sensation s'atténue. 


Je suis donc revenue à ma petite huile d'olive toute SIMPLE.

Jusqu'à...


Jusqu'à ce que Soeur Katerina qui, bien que vivant recluse dans un monastère ;) est à la pointe de la fashion-cosmétique, m'explique que le démaquillant le plus hype du moment était la gelée démaquillante qui se transforme en lait hydratant.

Que chez la Mademoiselle au double C, on avait sorti la version à l'huile de camélia - symbôle de la maison C de la rue Cambon.


Que chez feu Monsieur YSL, on avait aussi sorti une version multi huiles.


Forte des conseils éclairés de Soeur Katerina, votre Lolitarose, sans déroger à ses grands principes de SIMPLICITE, a à son tour tambouillé dans son bol magique pour vous livrer la gelée-démaquillante la plus hype de Rome-Paris-Hong Kong ...

-Eh ! Loli ! ça va les chevilles ? Et pis d'abord, il me semble que y a plein de copines qui en ont fait des gels démaq', ici (chez Michèle, c'est un gel tout bleu magnifique même si pas conçu pour être un démaquillant) ou encore  (chez la Princesse vénitienne).  Et ça prétend être SIMPLE !!!

En même temps, il faut reconnaître qu'avec l'émulsifiant Gélisucre (AZ), difficile de faire compliqué. Tout est réalisé à froid. On a besoin d'un bol, d'une cuiller magique, d'huile(s)et de gélisucre. Et bien sûr d'une frangine pour vous souffler la bonne idée !


Voici ma version de la gelée démaquillante

-75% huile d'olive de MES olives de MON jardin (oh la la, Loli !)

-25% gélisucre de chez AZ

Et parcequ'on ne se refuse rien chez Lolitarose, 4 gouttes du mélange parfumé d'HE précieuses d'hélychrise (de chez Lavande & Cie) et de rose (de chez Essenciaga). Comme j'ai planté dans mon jardin des Pouilles hélychrises et rosiers, j'espère bien prochainement pouvoir réaliser au moins mes hydrolats.



gelée d'or démaquillante
Le pazapa

En fait, le plus délicat est d'introduire peu à peu et trèès lentement l'huile dans l'émulsifiant en mélangeant bien entre chaque ajout d'huile.

Chez AZ, on conseille de mélanger vivement. Personnellement, je préconise plutôt l'inverse : un touillage long et lent. On évite ainsi tout risque de "casser" le gel et de déphaser le mélange. 


J'aurais pu choisir d'autres huiles, plus ....


Plus quoi au fait ?


Autant j'apprécie  des huiles fines et pénétrantes en massage sur la peau, utilisées en guise de sérum. Autant en démaquillant, j'apprécie le fort pouvoir émollient de l'huile d'olive ainsi que son glissant. Et, c'est le but recherché ici, son efficacité démaquillante sans besoin d'incorporer d'autres huiles telles que l'huile de ricin ou d'abyssinie, traditionnellement réputées pour leur forte capacité à dissoudre les pigments.


Mais il est bien sûr possible d'adapter les huiles à ses goûts et besoins personnels.


Si comme moi vous optez pour de l'huile d'olive et que l'odeur un peu prononcée vous incommode, vous pouvez opter pour une huile de grade cosmétique en principe inodore, puisqu'au final le gel a vocation à être rincé. 


Sinon, comme moi choisissez une huile de belle qualité alimentaire, bio bien sûr et à la belle robe blond-doré. Cela vous donnera un soin 2 en 1 : un démaquillant efficace et très doux et une fois transformé en lait au contact de l'eau vous aurez un soin hydratant qui laissera votre peau douce et veloutée. 


Bien sûr l'émulsifiant y est pour beaucoup. Les esters de sucre sont en général très doux pour la peau et celui-ci n'y fait pas exception. 


Sur la peau, je le crie haut et fort : c'est un régal ! Il en faut très peu, on masse en douceur. On essuie avec une lingette de tissu humide - c'est très hype aussi, dixit soeur Katerina - ou simplement directement à l'eau. Un pschit d'hydrolat et on hydrate, bien sûr avec sa crème préférée. 

Cette gelée laisse la peau propre, souple et le teint éclatant. On peut aisément l'utiliser en substitution du savon pour celles qui aiment se toiletter la frimousse à l'eau. Et même l'utiliser deux fois par jour sans risque d'irritation. Le parfum, volontairement sous-dosé car destiné également aux yeux, est subtil mais bien présent et apporte une touche très glamour à cette gelée.

Un grand merci Soeur Katerina pour m'avoir soufflé une idée aussi simple et géniale. 

Et pour finir, je vous livre une petite astuce. Une fois réalisé votre gelée démaquillante, vous pouvez en prélever une petite quantité que vous pourrez utiliser comme coeur d'émulsion. Il vous suffira d'y incorporer, toujours à froid un gel aqueux réalisé avec de la gomme cellulose ou encore de la xanthane - faites un gel qui se tient - et vous obtiendrez une petite émulsion douce et légère à laquelle il vous suffira d'incorporer vos actifs préférés : un peu d'acide hyaluronique et un soupçon d'extrait d'hibiscus (heliocosm) et, hop ! un contour de l'oeil doux, hydratant et anti-rides (mais bon, on n'a pas de rides, hein ? c'est juste pour faire marcher le commerce).


Voyez comme c'est SIMP...


Suffit, Loli ! on en a marre de ta simplicité !  

   

20 commentaires:

  1. Sœur katerina a eu bien raison de vous pousser à gelifier!
    Ces démaquillants au gelisucre -ou au naptur- ont, outre leur grande efficacité cosmétique, un énorme avantage: il en faut vraiment très peu pour nettoyer la peau; d'où mini contenant super pratique en voyage…
    Avoir sa propre huile d'olive de ses propres oliviers: là, je suis vraiment jalouse…

    je n'ai encore jamais testé l'hélichryse pour les yeux…

    Bises parisiennes très fraiches

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Venezia, je n'ai pas testé personnellement le natpur mais sur une crème qui m'a été offerte j'ai trouvé qu'il donnait des émulsions d'une extrême finesse. Ces esters de sucre sont de vrais "doudous" pour la peau. L'hélycrise, en très petite quantité bien sûr, est une huile que j'ai toujours utilisé dans des soins contour de l'oeil et j'ai voulu essayer dans des démaquillants, c'est sans problème. Bien sûr on peut aussi préférer faire un macérat à la rose qui parfumera sans doute aussi bien et sans HE.

      Bises très pluvieuses ! on sent l'hiver approcher même si ça n'est pas le grand froid

      Supprimer
  2. Oh non au contraire j'en raffole de ta simplicité!!
    Je me suis réconciliée depuis peu avec le gélisucre et c'est vrai qu'on obtient de bons résultats, avec pas grand chose.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Julie ! oui, je suis comme toi je ne l'aimais pas beaucoup ce gélisucre, et pourtant c'est un trésor pour la peau. Je pense qu'il faut apprendre à le travailler pour obtenir les textures que l'on souhaite.

      Supprimer
  3. Lolitarose, super ta gelée démaquillante !

    L'huile d'olive est une merveille aussi bien pour se nourrir que dans les cosmétiques.

    Grâce au Gélisucre, tu obtiens en effet une huile démaquillante qui s'élimine avec les impuretés au rinçage.

    Je trouve ta recette top. Bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien raison Cochique, à table il y a toujours une fiole d'huile d'olive fruitée et parfumée. Et si auparavant ma peau préférait des huiles plus "évanescentes" telles la noisette par exemple, j'apprécie maintenant de plus en plus l'apport de l'huile d'olive dans mes émulsions, même si je continue à mélanger plusieurs huiles.

      Supprimer
  4. Ton article m'a ravie de A à Z lolitarose, mais ce que je préfère par dessus tout c'est l'histoire de la nonne recluse qui en sait plus que tout le monde sur les démaquillants hype. Délicieuse histoire. Tu m'as fait bien rire, merci merci!
    Sinon, ta gelée est belle et maligne. Se démaquiller et nourrir en même temps pour la nuit, c'est parfait. Surtout que l'ester de sucre est merveilleux dans ce rôle. Je suis certaine que la peau aime ce traitement simple et efficace.
    Dis moi : tu mets 4 gouttes d'HE pour quelle quantité totale? J'y mettrais bien un poil de néroli, pour ma part. Pour le côté destressant et l'odeur gourmande.
    Lolita, j'aime ta simplicité! si, si, continue!!!

    RépondreSupprimer
  5. Catherine, la nonne recluse est en fait un clin d'oeil à un article que j'avais publié sur mon ancien blog (malheureusement plus accessible) et sensé présenter une séance d'apprentissage de la cosméto maison à des nonnes vivant dans un monastère. Si la séance a bien eu lieu, la nonne Katerina, n'est pas plus recluse que moi en vérité mais est très portée sur la cosmétique et m'a soufflé l'idée de la gelée.
    J'ai mis 4 gts d'HE pour un pot de 100 gr, donc tu vois que le dosage est extrêmement faible, ce qui suffit malgré tout à supprimer totalement l'odeur de l'huile et à parfumer délicatement le démaquillant. Tu as raison pour le neroli, et je dirais même mieux 2gt de neroli et 2 gts d'absolue de rose. Le parfum est divin !

    RépondreSupprimer
  6. Lolitarose, j'adore, j'adore ta gelée toute simple à l'huile d'olive !.
    Je m'en veux, je viens de recevoir une commande de AZ et j'ai oublié le gélisucre (et d'autres choses d'ailleurs..) je garde ta recette dans mes notes, je me promets de l'essayer.
    Moi aussi je m'autorise l'HE d'élichryse pour le contour des yeux, sans problème.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Catherine, c'est pas grave si tu as oublié un ingrédient dans ta commande, ça te donnera l'occasion de ré-activer la CB, tu sais bien c'est comme les articulations, ces petites choses si on ne s'en sert pas ça se rouille ;)

      Supprimer
  7. Ben voilà pourquoi je n'arrivais pas à te laisser de com, j'oubliais de sélectionner le profil... et comme c'est d'office sur "unknown (Google)" ça me donnait ce que tu sais ; ce n'est pourtant pas la première fois, je suis cruche parfois, hihihi.

    RépondreSupprimer
  8. mais non, mais non ! moi je trouve que ça n'est pas si simple quand on veut juste mettre un nom ; je trouve le système un peu trop restrictif.

    RépondreSupprimer
  9. Oui les huiles sont de tels trésors que l'on peut oublier de les mettre en valeur.
    Merci pour toutes ces variantes autour de la jolie huile d'olive que j'ai eu tant de plaisir à utiliser quand tu nous en a offert.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que les huiles sont des trésors et régulièrement je re-découvre une huile que j'avais adoré à mes débuts puis délaissée pour une autre. On a une offre tellement vaste aujourd'hui qu'on pourrait passer tout notre temps cosmétique à tester une nouvelle huile.

      Supprimer
  10. Lolitarose, je suis tellement fan de tes recettes simplissimes! Je les adore.
    Tout comme Vénézia, tu me fais rêver avec, malgré tout, un soupçon de jalousie pour ton huile d'olive faite maison. Et pourtant, ce n'est pas faute de la savoir... Bises glaçées mais qui viennent du fond du coeur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma chère Loulou, merci ! pour l'huile d'olive je n'ai pas trop de mérite, les oliviers étaient là lorsque j'ai acheté la maison, il n'y avait plus qu'à se servir. Et comme je ne suis pas sportive pour un sou, je profite de la récolte pour faire un peu travailler mes muscles.

      Bises fraîches ! ici l'hiver est arrivé mais bien sûr rien à voir avec les températures de ta terre d'doption

      Supprimer
  11. Si tu as besoin de mains alertes pour extraire tes pépites d'oliviers je suis partante;-)
    Cela ne m'étonne guère la douceur apportée par le gélivure, qui est riche en glycérine aussi, ce que n'apporte pas l'huile toute nue, même de la super olive oil de Loli.

    Simplissime mais avec de super alliés tout de même
    Je suis une fan des textures gélifiées et ton gel doré me plaît beaucoup et ta simplicité volontaire itou
    Bises ma Loli

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MLK, je retiens ta proposition pour la prochaine récolte ! Je crois que je vais m'inspirer des réalisations de Michèle et décliner ce gel pour d'autres usages que le seul démaquillage, en y incorporant d'autres huiles et esters. Du coup, je sens que ça va devenir un gel pas simple du tout. mais j'aime bien aussi compliquer les choses de temps en temps ;)
      Big Bizz miss Parigote !

      Supprimer
  12. Le jour où j'aurais "mes" oliviers et "mon" huile d'olive, certainement que je me ferais un plaisir d'utiliser mon trésor même pour seule huile dans un démaquillant.

    En attendant, j'apprécie ta verve, ton imagination, ta simplicité délicate et toujours raffinée.

    J'ai bien ri car, effectivement quand j'ai lu "xanthane" j'ai pensé "encore" ! Pouvu que l'Amigel soit à ton goût !

    J'aime bien le gélisucre et tu as lu que je l'ai couplé avec de la lysolécithine dans mon élixir Elle et Lui. J'attends avec impatience la conclusion de tes essais et je regrette de n'être point aussi merveilleusement descriptive que toi dans mes articles.

    Des bises ouatées ma Lolita San

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que je radote un peu avec mon huile d'olive ;) mais bon ce serait "gâcher" que d'avoir un tel ingrédient devant sa porte et faire venir une huile du bout du monde (ce que je fais quand même de temps en temps). J'ai toujours bien aimé la xanthane et en particulier couplée à la cellulose, mais je sais qu'il y a des personnes qui ne la supportent pas. Je suis certaine que j'adorerai l'amigel, vu que j'ai adoré tous les produits en contenant qui m'ont été offerts. C'est d'ailleurs intéressant de ne l'utiliser qu'après avoir vu plusieurs résultats.

      J'ai adoré marier le gélisucre et la lécithine (en granules alimentaires) et je suis vraiment fan du résultat.

      Neigerait-il par chez toi ? Ici les bises sont très fraîches, mais finalement la neige n'est pas venue.

      Supprimer