dimanche 18 décembre 2011

BB cream effet nude, le soin le plus trendy de la saison

BB cream effet Nude

Depuis que j'ai découvert que j'étais une arriérée, j'en suis toute tourneboulée. Pensez-donc, môa THE Lolitarose of Paris, me faire traiter d'attardée mentale ! Môaaa ! THE Lolitarose qui a été encensée par le cultissime magazine ELLE ! Môaaa !!! qui croyait que revenir à la nature, être green, quoi ! ça faisait de moi une it girl. Eh bien, non ! même ma super copine Michèle me l'a dit sur son blog : "Ma pôv Loli, aller cueillir tes olives pour faire de l'huile, quelle ringarde !"

Tour-ne-boulée, j'vous dis ! J'ai donc réfléchi au meilleur moyen de faire remonter ma côte de "jeune fille branchée" ; je me suis jetée à corps perdu dans la lecture des pages beauty des mag les plus pointus pour dénicher le produit culte de la saison. Et à l'unanimité, c'est la BB Cream (prononcez BiBi criiim, si vous ne voulez pas passer pour une attardée) qui remporte haut la main l'oscar toutes catégories. 

J'ai donc appliqué mon fond de teint Clarins, noirci mes yeux au khôl Dior, enduit mes lèvres de Rouge braise de chez Givenchy et, chaussée de mes  cuissardes stiletto, je me suis précipitée à la chasse à la BB Cream dans l'endroit le plus hot de Rome en ce dimanche matin (Heu, matin de parisienne hein ? c'est-à-dire réveil à 10h et déj à 16h). Et vous voulez que je vous dise où qu'il est le coin le plus cosméto-hot de Rome ? Hein ?

Allez, j'suis sympa, j'vous l'dit : c'est LOLITAROSE's Kitchen 

Ben voui, on se refait pas, ma pôv dame !

Mais reprenons du début. Si vous ne connaissez pas encore les BB creams - ce qui paraît difficile tant on ne parle plus que d'elles dans tous les magazines, sachez que c'est le produit cosméto le plus TRENDY du moment.

Glamour en parle ici et encore
Mais vous trouverez également des multitudes d'articles  et de blogs qui traitent  le sujet le plus chaud de la saison.

Alors c'est quoi au juste une BB cream ? et qu'est-ce qui justifie cet engouement interplanétaire ? Parce que il n'y a pas qu'en France qu'on se les arrache, les BB ; les Asiatiques qui ont été les premières à les adopter et à les adorer en sont les plus grosses consommatrices. Et les sites asiatiques regorgent d'un choix impressionnant de ces BB cream.

Allez, je vous fais un petit topo rapide qui reprend en synthèse tout ce que j'ai pu lire sur la question. Et qui va très vite vous éclairer sur le pourquoi d'un tel engouement.

B B cream sont les acronymes pour blemish balm cream. Dit autrement, la BB crème est un baume (au sens baume au coeur plus que par sa formule) anti imperfections. La légende raconte que ce soin aurait été mis au point en Allemagne par des dermatologues pour apaiser et protéger les épidermes agressés des femmes qui venaient de subir des peelings ou autres soins médicaux-esthétiques ayant une action agressive sur la peau. Ces crèmes contiennent donc à la fois des actifs apaisants et réparateurs, mais également une bonne protection solaire et elles ont également un effet perfecteur du teint, comme un fond de teint mais sans fond de teint. Vous suivez ?

D'Allemagne, la BB cream aurait atterri en Corée (sans qu'on ne sache vraiment comment, mais c'est ainsi que naissent les légendes...) et, toujours selon la légende, les actrices coréennes, toujours à la recherche du teint parfait se la sont arrachée. Le bouche à oreille a fait le reste et depuis tout le continent asiatique ne jure que par sa BB cream

La première BB cream, et la plus célèbre, apparue sur nos marchés occidentaux est d'ailleurs une marque d'inspiration coréenne The erborian (pas  tout à fait coréenne en fait car les deux co-fondatrices sont d'anciennes d'un grand labo national). Mais il y en a quantité d'autres. Si ça vous dit, allez faire un tour sur le blog de Mavalca qui en a testé pas moins de 13 ! 

Alors, pourquoi on la veut toute cette BB cream ?

Et bien, la première raison c'est que c'est une "tout en un" et donc fini les heures passées à la salle de bains à superposer les couches dans le but d'avoir un teint parfait.

Avec la bonne BB cream, vous n'avez en principe besoin de rien d'autre, si ce n'est bien sûr d'un peu de maquillage, mais pas de fond de teint ! car si la BB cream se présente sous forme d'une crème légèrement teintée, elle n'est pas un fond de teint.

C'est une crème hydratante (pour peu qu'elle ait été bien formulée pour apporter le bon niveau d'hydratation)
C'est un perfecteur de teint : entendez par là qu'elle va  harmoniser votre teint en lui conférant plus de luminosité et d'éclat ; en floutant les rougeurs dues aux irritations, aux excès de sébum, etc ; en apportant un toucher doux et velouté, certaines vantent un effet "baby skin". 

Tout ça avec un effet invisible, "nude" si on veut rester dans la terminologie trendy. Pas d'effet plâtre ou masque, donc. Que du naturel, de la légèreté et de la luminosité. Du NUDE, on vous dit. 

Nudo by Pomellato
Vous commencez à entrevoir ce qui m'a séduite dans le concept ? Lolitarose, le Nudo (c'est pas mal non plus en italien, non ?) elle adoore !  D'ailleurs, mon bijou chouchou, ce sont les cultissimes bagues Nudo de chez Pomellato. Un must en matière d'élégance et de beauté !  Mais revenons à nos BB.

Fort intriguée par le concept, je suis allée jeter un oeil à la composition de certaines d'entre elles et OUF ! j'ai été rassurée, pas de risque qu'on me prenne pour une arriérée ! Alors, liste d'ingrédients à rallonge bien sûr et blindée de silicones et de produits plutôt synthétiques. Tant mieux, hein ? parce qu'avec les huiles végétales, on risquait à coup sûr les bactéries, alors qu'avec du bon plastique, on est tranquille au moins. Des filtres UV minéraux, mais pas toujours et côté actifs,  des extraits de plantes aux vertus apaisantes, anti oxydantes, anti-âge... Ben zut alors ! z'ont des attardés dans les labos ?

Après avoir étudié et examiné à la loupe les compo de plusieurs d'entre elles, j'ai jeté mon dévolu sur ....

loli's kitchen
MON PLACARD A CUISINE

Et oui, que voulez-vous, quand on appartient à la Tribu des arriérées, c'est pour la vie !

Pour finir donc, j'ai composé ma propre formule avec les ingrédients que j'avais à disposition. Je suis partie de la structure de celle de the Erborian  et j'ai peu à peu élaboré ma propre formule (sur le papier, hein, parceque je sentais bien le gros boulot que me demanderait la mise en oeuvre). Eh là ! c'est que je vis au Sud moi maintenant, donc en mode Dolce Vita & Slow (skin) food.

Mais finalement la tentation a été trop grande et j'ai fini par me lancer.

En examinant la composition de The Erborian, j'ai repéré comment était structurée la formule :
BB Cream

De l'eau tout en haut, bien sûr. Puis un plein chaudron de silicones à tous les étages. Pas mal d'humectants et d'émollients : la glycérine est également placée dans les hauteurs. De l'alcool aussi, juste après la glycérine. En pole position également un premier filtre solaire (titanium dioxyde, que je n'avais pas), suivi d'un second un peu plus bas (oxyde de zinc). Des sucres tels la bétaïne et le sorbitol (pas dans mon placard non plus, malheureusement car ce sont d'excellents ingrédients). En descendant du talc, de l'argile. En fin de parcours de l'acide palmitique. Et plusieurs extraits de plante très intéressants, dont le gingseng, le kava, le pourpier, la prêle, la réglisse et le wild yam, qu'on appelle communément igname sauvage et qui serait un précurseur de la DHEA, un vrai bijou pour la peau mais controversé au même titre que la vraie DHEA.

J'ai donc remouliné tout ça à la sauce Lolitarose, avec du naturel autant que faire se peut.  

Allez, je vous sens trépigner derrière vos écrans, alors la voici - la voilà la déjà cultissime B.B. Cream de Lolitarose !

PHASE AQUEUSE
-QSP HA de roses maison (ben vouiiii !)
-20% décoction de prêle maison (re-ben vouiiii) ( pour le silicium et les flavonoïdes et pour diluer les poudres et pigments)
-5% alcoolature d'encens maison (no comment, c'est sans espoir !)(anti-inflammatoire)
-5% glycérine
-0,3% gomme acacia (effet lissant et tenseur) 

HUILES
-1,5% HV son de riz (riche en acide palmitique)
-1,5% macérat de roses sur jojoba maison (pour l'effet lissant et silicone-like)
-1,5% isopropyl palmitate (pour la légèreté et l'effet silicone-like)
-1% squalane (encore pour l'effet silicone-like)

Rajouté à froid
-0,5% HV rose musquée (pour l'effet anti-oxydant et donc anti-âge)
-0,5% HV d'argousier (anti-oxydant puissant)

CIRES
-5,5% olivem 1000 (capable d'émulsifier avec une faible quantité d'huile)
-2% cétyl palmitate (pour la finesse )
-1% cétéaryl glucoside ( un ester de sucre très émollient)
-1% cétéaryl alcohol (épaississant)
-0,5% glycéryl stéarate (co-émulsifiant très fin et confortable)

ACTIFS
-1,5% complexe hydratant
-1,5% acmella olearea extract (anti-rides)
-1% sea silk (pour les protéines et la douceur)
-1% extrait d'encens (puissant anti-inflammatoire) 
-0,1% acide hyaluronique (hydratant puissant, repulpant)

SILICONE-LIKE & Touche douceur
-2,5% chitosan succinamide (silicone végétal)
-3% fucogel (silicone-like, touche douceur)
-2% simulgel (stabilisant synthétique, toucher velouté)

POUDRES & PIGMENTS
-5,5% oxyde de zinc* (filtre solaire, le seul dont je disposais)
-1,5% talc cosmétique
-1% argile blanche
-0,3% pigments colorés, dont
*poudre de chataignier
*oxyde jaune
*mica beige
*mica corail
*mica or
*mica blanc

PARFUM 0,5% dont
*absolue de rose (Bilby & Co)
*HE rose de damas (centifolia)
*HE hélychrise italienne (Lavandes et Cie)
*HE géranium rosat (Fraisse & Quattrone)
*HE Ylang Ylang (en direct de Mayotte)
*absolue de benjoin (AZ)

CONSERVATEUR
0,5% Cosgard

J'ai travaillé en one pot, grâce à l'Olivem, en mettant ensemble au bain marie la phase EAU (en en réservant 5-10%) sans la décoction de prêle, les huiles sauf les plus fragiles et les cires. J'ai laissé fondre et attendu que la température atteigne 75°. J'ai ensuite mélangé énergiquement à la cuillère magique, d'abord à chaud, puis à température ambiante jusqu'à obtention d'une émulsion assez dense.
J'ai alors rajouté à tiède les huiles de rose musquée et d'argousier.

Pendant ce temps, j'ai mélangé d'abord les poudres blanches, puis j'ai introduit les pigments et bien mélangé pour obtenir une couleur homogène. J'ai dosé très faiblement les pigments car je tenais à l'effet "invisible", mais je pense qu'on peut sans problème pousser jusqu'à 0,5%. J'ai ensuite dilué les poudres avec la décoction de prêle et, une fois obtenue une pâte fluide j'ai incorporé à l'émulsion, en prenant tout le temps nécessaire pour bien amalgamer les pigments et poudres. 

J'ai rajouté un peu d'HA pour alléger, puis j'ai commencé à incorporer les actifs un à un. Puis les silicone-like en terminant par le simulgel.

En dernier lieu j'ai rajouté le conservateur et pour finir le parfum que j'ai voulu féminin, sur le thème de la rose à l'image de la formule qui fait la part belle à cette fleur.

J'ai obtenu une texture légère, bien brillante qui pourrait parfaitement être conditionnée en tubes, mais n'en n'ayant pas de très jolis sous la main, j'ai finalement opté pour un pot, plus chic dans la salle de bains.

BB cream 
* J'ai réalisé en échantillon, une version contenant 10% d'oxyde de zinc, pour comparer les effets sur la peau.

Et comme je ne suis pas seulement une tambouilleuse maison complètement fo-folle, j'ai attendu d'avoir testé moi-même the BB Cream sur plusieurs jours consécutifs, avant de vous livrer mes conclusions. 

Alors, voici le verdict de Lolitarose journaliste fashion & cosméto-cobaye

En dehors des effets cosmétiques, je me suis donc assurée sur moi-même que la crème ne provoquait pas de rougeurs (ce serait un comble pour une anti-blemish cream !), qu'elle ne soit pas trop étouffante et donc créatrice d'acné  ou encore comédogène.

Et bien NON ! dans la version light (à 5% d'oxyde de zinc), aucune réaction négative.  La version à 10% d'OZ est en revanche un peu trop lourde pour ma peau mixte, du moins appliquée sur tout le visage, elle convient en revanche très bien sur des zones ciblées comme atténuatrice de pores dilatés.

Passons maintenant à l'évaluation cosmétique stricto sensu. Opération un peu délicate, puisque je n'ai testé aucune BB cream du commerce. Je donne donc mon avis en fonction des attentes que j'avais (immenses, bien sûr !) aussi bien en lisant les mille vertus vantées par les slogans publicitaires des crèmes du commerce (mais aussi les critiques des consommatrices) et en comparaison avec des crèmes de jour maison.

Bien que sa conception et sa création aient eu lieu à Rome, ville où tous les miracles sont possibles, je ne dirais pas que c'est un soin miracle qui transforme ma peau sitôt appliquée. En fait, sur le coup, lorsque je me suis regardée dans le miroir, j'ai même été plutôt déçue car je n'ai rien vu. En même temps, en visant un résultat nude... J'ai donc recommencé en ne "maquillant" qu'une moitié du visage et en laissant l'autre moitié totalement nue. Et là j'ai compris ! ça ne cache rien et pourtant on voit la différence à l'oeil nu ! Attention, effet discret quand même. Mais procédons par ordre.


Tout d'abord, c'est tout sauf une crème camoufflage (les BB du commerce non plus d'ailleurs), donc pour les imperfections visibles (boutons mais également  rougeurs ou marques très visibles), mieux vaut opter pour un fond de teint couvrant, ce qu'elle n'est ni par la couleur (nude, je vous répète !), ni par l'opacité (translucide ?).  En revanche, le teint est éclairci et harmonisé, avec un côté légèrement plus lumineux (oxyde blanc et micas légers). 
Pour moi qui suis toujours en quête d'une texture invisible,  c'est plutôt pas mal. 

On reproche aux BB du commerce de ne pas être assez hydratantes, voire pour certaines d'être carrément désséchantes : ici, ça n'est pas le cas, les actifs hydratants incorporés jouent parfaitement leur rôle et il est inutile d'appliquer sa crème de jour (du moins pour moi). La peau reste d'ailleurs hydratée jusqu'au soir, ce qui est un bon point.

poudre lumière 'So nude'
Côté effet "baby skin", je dirais PEUT MIEUX FAIRE. La peau est certes douce et légèrement satinée, mais pas plus qu'avec certaines crèmes de jour et l'effet velouté-poudré que je recherchais est trop léger à mon goût.  Comme j'avais toujours mes stillettos aux pieds et que j'étais partie pour passer ma journée in the kitchen, j'ai créé une poudre compacte à appliquer sur la BB cream pour sophistiquer légèrement le rendu final.

J'ai testé la BB crème après un masque purifiant à l'argile laissé un peu sécher pour que la peau soit un peu rosie et tiraillée, fait un savonnage aussi, pour tester l'effet apaisant, anti-irritant. Ici aussi, un bon point. Si la BB est trop translucide pour cacher totalement la rougeur du visage, celle-ci est sensiblement atténuée après application et surtout, en quelques secondes, la peau ne tire plus. C'est un soin confortable et très apaisant. 

Un verdict positif bien que mitigé vu que mes attentes étaient très grandes : incontestablement un bon soin, à l'effet naturel très nude comme j'aime mais auquel il manque un peu le côté lissant et satinant que j'espérais y trouver. Mais si je lis les commentaires de nombreuses utilisatrices sur les BB coréennes ou françaises que l'on trouve en parfumerie, je n'ai pas l'impression d'avoir démérité tant que ça.

D'ailleurs, je mets chaque jour ma BB cream home made et sur un plan dermato, ma peau semble l'apprécier.

Qui d'autre a testé ?


Bons baisers d'une incorrigible arriérée !

20 commentaires:

  1. Demain je te traite à nouveau d'arriérée car être tourneboulé à ce point là, c'est juste magique!

    Quelle maestria!
    On en redemande, tu expliques bien, tu nous tiens en haleine, on rit, on sourit, on te suit juchées sur nos bottes-stillettos (ouille le dos), j'adore!

    J'ai toujours cru que ces Bibi crimes étaient simplement des crèmes teintées aux silicones et aux pigments/micas.

    Ajouter des actifs apaisants aide drôlement car j'ai pu tester en son temps l'Abracadabaume de Garancia qui sait nous vendre de la magie et me semble souvent précurseur: formule très siliconée et pigmentée à l'effet certes immédiat sur les pores dilatés mais pour moi qui n'ait pas la peau sensible, les picotements étaient quasi-insupportables.

    http://www.garancia-beauty.com/francais/fr-abracadabaume-formule.php

    Il me semble qu'il faut un peu de vrais gras tout de même et comme cela s'oppose à la tenue des soins colorés, on doit choisir entre confort et efficacité couvrante.

    Sans compter que les peaux asiatiques sont souvent plus grasses que les autres peaux, ce qui leur permet de bien supporter ce type de soins très siliconés je crois.

    En tous cas, j'admire ta créativité, ça te réussit de te faire insulter!
    Bises enjouées.

    RépondreSupprimer
  2. Géniale ma ringarde à la créativité too much
    Quel talent et que de réactivité
    Il n'y a pas que tes stilettos qui soient pointues ma Loli
    Alors, plus que l'olivem, j'aurais employé l'olive protection qui lui a un pouvoir anti uv
    et protecteur solaire
    Les asiatiques aiment bien les produits éclaircissants
    peut être à faire dans le dernier lieu à la mode
    c'est à dire ta cuisine cosmétique
    un extrait de réglisse
    C'est bon de te lire espèce de légume irradié
    et pour ta peine les "insultes" te vont fort bien au teint et encore plus pour mouliner ton cerveau
    Toi tu as crée une BOBOCREAM et on va t'offrir les derniers gadgets parisiens de chez Heliocosm
    Bises admiratives

    RépondreSupprimer
  3. c'est toujours un plaisir de te lire! le pire c'est que quand tu nous devine en train de trépigner d'impatience derrière nos écrans, eh bien pour moi c'est le cas!!

    en tout cas merci pour ce super article, je ne savais pas ce que c'était qu'une BB cream, je m'endormirais oins bête ce soir! (mais toujours aussi arriérée!)

    RépondreSupprimer
  4. Lolitarose, je suis convaincue que ces crèmes BB sont des crèmes teintées.

    Je pense fortement qu'on a changé le nom crème teintée par BB, pour faire croire aux clientes qu'il s'agissait d'un produit différent et ainsi leur faire dépenser leur argent.

    A mon avis, pour qu'une BB crème teinte et couvre suffisamment les imperfections de la peau, je pense comme Michele, qu'elle conviendra plutôt aux peaux grasses pour une utilisation sur peau nue.

    La seule crème teintée que j'ai essayé et qui couvrait les imperfections, c'était une crème teintée pour peau acnéique de Lutsine qu'un dermatologue m'avait prescrit pour mes boutons d'acné dans les années 70.

    Toujours est-il que je trouve tes BB crèmes très réussies et je suis certaine que l'effet bonne mine doit être présent.

    Bravo pour ta créativité et je me suis régalée de te lire. Les gens doivent adorer ta compagnie.

    Caly m'a fait cadeau une superbe crème BB qu'elle a faite et qui comporte des poudres brillantes qui apportent de la luminosité à mon teint.

    RépondreSupprimer
  5. Wouaouh quelle maestria … l'attardement te réussit merveilleusement, ma belle Lolitarose.

    pour avoir à une époque de ma vie cotoyé pas mal de Coréennes au teint de marbre pâle, et les avoir vu superposer je ne sais combien de couches sur le visage (une heure de préparation… ), je ne doute pas qu'elles vivent les BB cremes comme une vraie délivrance…

    Si je scrute bien ta formule pétaradante, il n'y a que 4%M de vraies huiles, peut être un chouia de jojoba ou de coco fract en plus pourrait jouer sur le satinant… ? en diminuant un peu la teinture alcoolique (qui, je dirais, donne plutôt un éclat "sec")

    A une époque, je mettais un "éclat de teint" coloré de by terry qui sans être un bb cream était lui aussi bourré de silicone et donnait vraiment un très joli teint comme par un tour de passe passe (vrai de vrai, j'ai au moins trois ou quatre copines qui en avaient acheté après avoir vu ma bonne mine). je vais aller regarder de plus près la formule si ça existe encore.

    et je vais méditer la tienne car il faut absolument que je me fasse une creme (meme si je profite pleinement des réalisations au petit poil de Mlk). Bises parisiennes

    RépondreSupprimer
  6. @Michèle, je crois bien que même si tu me retraite de méga-super arriérée, la prochaine fois, je me limite à une huile végétale et 3 gouttes essentielles, car ça m'a quand même pris beaucoup de temps ! Ce que tu me dis sur les picotements du produits très siliconé me console finalement de ne pas avoir totalement réalisé la texture de mes rêves ; ma BB ne m'apporte au contraire du confort. Pour le côté couvrant, je n'aime déjà pas beaucoup les fonds de teint alors, l'invisible couleur de BB me convient, il lui manque juste un peu de soyeux, lissant... mais je réfléchis déjà à quelques modifs à apporter lorsque je me serai procuré quelques nouveautés.

    @mlk, arriérée c'est déjà insupportable, mais ringarde, là vraiment tu pousses ! L'olive protection aurait été trop "riche" je pense et mal adapté à une phase huileuse aussi maigre. C'est aussi pour ça que je n'ai pas tenté l'olive douceur qui pourtant m'aurait semblé mieux côté texture. Allez, on fera mieux la prochaine fois !

    RépondreSupprimer
  7. @estelka, et une arriérée de plus !


    @colchique, je pense que dans le lot il y a des BB très proches des crèmes teintées, celles destinées au marché occidental, mais les asiatiques (de ce que j'en lis dans les blogs de testeuses tous azimuts) ont l'air d'être un peu différentes. Bon, je me rends compte que je devrais faire comme mavalca et en tester plusieurs.
    Merci pour le compliment, j'ai demandé à Zhom chéri s'il adore ma compagnie et j'ai eu droit à un grognement que je me suis empressée de traduire par un acquiescement. Caly a-t-elle posté sa recette de BB cream, je serais curieuse de comparer nos formules ?

    @Venezia, arriérée, ringarde, attardée... Hmm ! Hmm ! je vais finir par être susceptible môa !

    C'est vrai que l'huile de jojoba seule a un côté satinant, mais je ne sais pas si ça aurait joué... je me suis également dit que certaines cires apportent un côté plus "lissant", idem pour le beurre de cacao, donc ça aurait pu être intéressant. Ma crème n'est pas du tout teintée couleur, elle est plutôt éclaircissante et donne une uniformité dans le pâle qu'on peut après travailler en maquillant légèrement avec poudres et/ou blushs pour apporter le côté rose aux joues. Donc plutôt teint de geisha que bonne mine ballade en plein air comme on avait avec les embellisseurs de teint abricotés.

    @Mystic, thank you !

    Encore des bises à toutes mes arriérées !

    RépondreSupprimer
  8. Lolitarose, non, malheureusement Caly n'a pas gardé la recette.

    RépondreSupprimer
  9. Bon, il y a à dire ...

    D'abord que j'adore ta prose, oui tu nous fais délicieusement languir mais avec tant de maestria qu'on en redemande ...

    Heureusement qu'il te manquait des ingrédients car si je fais la liste, on dirait moi ! Comme on me l'a fait, je te le dis : 41, oui. Mais c'est normal, il faut ce qu'il faut pour une BB cream made by Lolitarose.

    Ah, tu as cédé à la tentation, pour notre plus grand bonheur.

    Alors, je vais te dire que l'on peut parvenir à faire tenir quelque chose de très gras avec des pigments : je viens de m'en apercevoir en réalisant les bâtons de rouge à lèvres que j'ai posté tout dernièrement (et que tu n'as pas lu, trop occupée à réalisée ta BB cream ...).

    Perso, je peux oublier ta merveille car avec si peu de phase grasse, ma peau serait en révolution mais vraiment, chapeau l'artiste très arriérée qui s'évertue à réaliser un produit quand même difficile à formuler alors que cela serait si simple de t'offrir la BB cream silicones no like.

    Merci, reste aussi en forme. On t'aime !

    RépondreSupprimer
  10. J'ai relu 5 fois ! Il n'en fallait pas moins pour bien prendre la mesure de ton article et surtout bien comprendre quel type de crème tu voulais obtenir car je ne connaissais pas les BB cream jusqu'à aujourd'hui (arriéré ? et fier de l'être !).

    je pense que le confort que tu obtiens est dû à l'introduction du cétéaryl glucoside en plus des émollients et des actifs. C'est incroyables ce que les esters de sucre peuvent apporter en terme de douceur et de confort léger.

    As-tu pensé à l'introduction de lauroyl lysine pour l'effet douceur ?
    Je crois que c'est Alikea des céphées qui a misé sur 2% de lauroyl lysine et 2% de silice minérale pour un effet matifiant velour. Un idée à creuser non ? ;)

    Il y a un terme qui me gène de plus en plus (et pas que chez toi, partout): c'est le terme de "cire" pour les émulsifants et autres. Je trouve que cela prête à confusion. Personnellement, je préfère de plus en plus parler d'agents émulsifiants et d'agents de texture.

    En tout cas, j'adore cette façon de présenter ta formule, je trouve cela particulièrement clair et je crois que je vais le reprendre à mon compte.

    ...

    Ohlala, je viens de relire et j'avais zappé de noté le parfum : une merveille sans aucun doute ! j'adore l'association rose-benjoin, presque euphorisant sur moi. As-tu les mélange précis ou as-tu fait au goût ?

    Idem pour les pigments, as-tu les mesures précises ?

    Grosses bises ma Loli

    RépondreSupprimer
  11. Woh! woh woh !
    Mais alors là ça m'en bouche un coin... comme d'hab!
    Moi qui cherchais une petite formule "Bibi" pour vieille peau (ben oui sur les boites de celle du commerce c'est pas conseillé pour les veilles! )
    bon je vais me relire tout ça au calme et a voix haute, évaluer le contenu de mon placard a malice et poser cela sur papier...enfin essayer, car là je suis en compagnie du "glee club" ;)
    passe de bonnes fêtes ma belle

    RépondreSupprimer
  12. Je suis tout simplement en admiration devant autant de créativité !et j'ai bien ri avec le plastique si bon pour nos peaux....quel art de detourner tout ça.Joyeuses fêtes de fin d'année...

    RépondreSupprimer
  13. ça faisait longtemps et je me demande pourquoi! j'aime j'aime toujours autant te lire et tu arrives à me faire rêver en parlant cétéaryl glucoside et autres noms barbares, pour la vraie arriérée que je suis! on est toujours l'arriérée de quelqu'un est c'est tant mieux, sinon que resterait-il à tester et à découvrir??? Bisous Romaine, d'ailleurs, je viens de baptiser un savon comme ça, un signe que tu me manquais?

    RépondreSupprimer
  14. @ Colchique, merci ; je viens de découvrir qu'il y avait d'autres recettes de BB cream sur les blogs dont chez Flocrea et citron vert qui se sont inspirées d'une recette de Laurence (macosmeto) : si j'avais su, j'aurais juste copié-collé ;)

    @Irène, c'est vrai que je n'ai pas lésiné sur l'ingrédient car j'ai vraiment voulu coller au plus près de l'esprit BB cream tel qu'il est présenté par les coréennes. Une crème teintée aurait été plus simple (et sans doute aussi efficace après tout).
    Ce soin est peu pigmenté par choix, car je tenais vraiment à rester dans l'aspect "blanc" asiatique, d'où seulement 0,3% de pigments et micas que j'ai en plus dilués dans de l'eau alors que j'aurais pu utiliser de l'huile d'abyssinie plus fine que celle de ricin mais tout aussi efficace pour la tenue des pigments.
    Mais si je les ai vu tes super rouges à lèvres, c'est juste que je n'ai pas pris le temps de me poser devant l'ordi pour mettre un comm (mais j'entends bien y venir, car tu m'ouvres une nouvelle voie, celle du vrai maquillage que je n'avais pas encore exploré).

    RépondreSupprimer
  15. @Yulaan, oui je pense que le mix d'émulsifiants m'a permis d'avoir une formule plus souple et émolliente, mais je crois que pour l'hydratation, ce sont vraiment les actifs et en particulier le complexe hydratant (équivalent du hyalomuco sans acide hyaluronique que j'ai rajouté par ailleurs). Du coup j'ai vraiment une crème très confortable et heureusement que le froid est enfin arrivé sur Rome car sinon elle aurait presque été trop riche et ce malgré la très faible proportion d'huiles.
    Le lauroyl lysine fait justement partie des ingrédients que je n'ai pas, de même que la silice que j'aurais voulu mettre. Je sais ce qu'il me reste à faire lorsque je viendrai à Paris !
    Yulaan, je parle de cires car en ce qui concerne le rendu de la texture, je m'assure de ne jamais dépasser un certain % de "cires" pour éviter l'effet immédiatement absorbé et trop sec sur la peau même en présence d'une grosse phase grasse. J'excluerais juste le CG qui ne se comporte pas en "cire". Je crois qu'il est important de bien visualiser cette famille d'ingrédients dont la proportion influe fortement sur le rendu de l'émulsion et son glissant sur la peau (plus il y a de cires, plus vite c'est absorbé, moins ça glisse et plus vite ça peut tirailler si on n'a pas contrebalancé la formule).

    Pour les pigments et le parfum, je fais goutte à goutte et lichette après lichette jusqu'à avoir le parfum ou la couleur voulue. Mais je fixe un poids maxi dès le départ.

    RépondreSupprimer
  16. @elle06, si tu cherches une "petite" formule, fonce chez Flocrea, citron-vert, macosmeto : elles semblent avoir trouvé THE formule simple et efficace. Pourquoi dis-tu que ce n'est pas conseillé pour les "vieilles" ? si la formule intègre des actifs bien hydratants et qu'on choisit le bon émulsifiant, ça doit convenir à tous les types de peau, non ?
    J'attends de découvrir ta formule alors !

    @Flo, merci et je suis contente si je t'ai fait rire, en ces temps de morosité on court un peu après les éclats de rire ;)

    @ZsaZsa, bienvenue au club des obscures arriérées (je viens de dégotter la magazine et de lire l'article et je découvre qu'en plus d'être ringardes et arriérées on souffre aussi d'obscurantisme aigü !)
    Je vais vite venir voir ce nouveau savon alors ! Je passe de moins en moins de temps devant mon micro et malheureusement j'ai bien conscience que je délaisse tous mes blogs chouchous et mes copinautes, mais je vais profiter des fêtes pour me rattraper.


    A TOUS ET TOUTES JE VOUS SOUHAITE UN JOYEUX NOEL ET VOUS ENVOIE DES FLOCONS DE BISES MADE IN ITALY

    RépondreSupprimer
  17. elle est bien belle ta crème, je l'ai pas encore essayé mais ça va plus tarder c'est bien tentant
    merci ;) bon dimanche

    RépondreSupprimer
  18. Merci Sonya ! on peut faire plus simple mais c'est une bonne alternatives au fond de teint quand on n'aime pas le côté couvrant. Tu me diras quand tu auras testé ta version.

    RépondreSupprimer
  19. je l'utilise avec délices, c'est une belle réussite…

    j'en suis d'autant plus heureuse qu'il y a de l'olivem dedans et que pour une fois, je le tolère. Je l'applique sur ma creme au P3R très protectrice mais un peu austère et ta BB apporte une douceur satinée bienvenue. j'en mets très peu.

    Comme tu l'écris, on croit n'avoir rien mis mais en fait, ça unifie. Comme faisait l'éclat de teint de by terry que j'avais évoqué dans mon précédent message.


    bravo pour ton inventivité et tes talents cosmétiques multiples.

    PS hors sujet: les mails que je t'ai envoyés me sont revenus…

    RépondreSupprimer